// Vous lisez...

Les Signes du zodiaque

Du Bélier aux Gémeaux

P. Legwen-Phal

L’astrologie est étroitement liée à l’astronomie, de laquelle elle tire sa logique, sa cohérence. Vous ne le savez peut-être pas mais le signe du Bélier correspond à l’entrée du Soleil dans l’hémisphère céleste Nord. Conséquence : la croissance du jour amorce un nouveau départ. Le signe du Bélier marque donc une rupture dans le cycle solaire : les jours l’emportent à présent sur les nuits. Dans la tradition, la symbolique du Bélier est liée à la corne d’abondance (le Bélier est le premier animal à cornes du zodiaque). Nous avons là un des sens possibles de la symbolique de la corne : la victoire du jour sur la nuit signifiant l’irruption de la lumière dans la nuit de l’hiver.

Les natifs du Bélier seront donc concernés par une dynamique de conquête, de dépassement de soi, de leurs propres limites pour naître à un nouveau monde. Cette dynamique est bien souvent vécue sur le mode de l’urgence, de l’immédiateté comme si la vie devait l’emporter définitivement sur les ombres de la nuit, du doute, de l’incertitude, des pesanteurs du passé, de la mort : "Je n’ai pas pour habitude de questionner la vie. Je vis les chose", reconnaît Céline DION, native du Bélier. Urgence à vivre, pas de temps à perdre pour la plupart des Bélier. Cette urgence de l’instant peut aussi se conjuguer avec un grand besoin de faire la lumière sur tout ce qui est tu, de rompre la loi du silence, ainsi en est-il, par exemple, pour ce Bélier politique Daniel Cohn-Bendit au "vrai parler vrai" qui le caractérise.

Nous pourrions développer davantage la dynamique Bélier en lien avec la dynamique du Soleil. Mais notre propos était d’ouvrir cette lettre d’information, pour vous donner le goût peut-être d’explorer la symbolique des signes sous l’angle de l’astronomie.

Le Taureau

Le mois du Taureau : le jour croît et la nuit va vers son minima qu’elle atteindra à la fin du mois des Gémeaux.

Le Bélier signe qui précède le Taureau est mu par une dynamique de conquête qui est sous-tendue par la logique astronomique liée au rythme solaire. En effet, les jours à partir du signe du Bélier sont dominants en durée par rapport aux nuits et leur croissance va crescendo. Cette dynamique solaire favorisera donc les natifs du Bélier à une grande extraversion, un besoin d’affirmation, de conquête sur les forces nocturnes (tout ce qui empêche de faire la lumière sur soi). Dans la logique zodiacale le signe compense en général les excès du signe qu’il suit. Ainsi le Taureau compensera les excès d’extraversion, de conquête, d’emballement du Bélier en tempérant ses ardeurs conquérantes et parfois conflictuelles. Les Taureau se montreront plus diplomatiques que les Bélier sur ce point, plus mesurés dans leurs ardeurs printanières.

Ceci étant dit, les Taureau restent néanmoins concernés par cette dynamique solaire de croissance du jour. Ils seront donc, comme leurs frères de saison les Bélier, d’une humeur plutôt excitable mais davantage concentrée durablement sur ce qui les motive. Ils seront donc plus vifs qu’impulsifs et capables de réactivité toujours étonnante malgré leur côté tranquille, voire placide. Ils ont souvent le sens de la répartie, une facilité déconcertante à manier les codes en usage, manière très printanière de vivre leur excitabilité de saison et de ne pas se laisser prendre au piège des us et coutumes. Le naturel, l’intelligence instinctive, l’emportent bien souvent sur les conformismes sociaux et culturels, de fait, les Taureau peuvent se montrer réfractaires, indifférents aux idées nouvelles, idéologies ambiantes ou agitations mondaines. Harvey KEITEL natif du Taureau, déplore que "nous abandonnons trop tôt dans la vie notre nature animale, nous l’enfermons dans des vêtements bien avant d’en avoir fini émotionnellement et spirituellement. Et d’ailleurs nous devons toujours faire avec".

Moins impulsifs et changeants dans leurs centres d’intérêt que les Bélier, les Taureau seront capables de soutenir un effort longtemps et de doser celui-ci pour ne pas s’éparpiller, semer à tout vent (comme pourront le faire les Gémeaux) par crainte de ne plus rester fidèle à leur ambition du moment. A ce titre, ils pourront d’ailleurs se montrer fermes et réfractaires à tout ce qui ne correspond pas à leur voie d’élection : ils veulent savoir où ils mettent les pieds, et leur voie trouvée, ils creuseront leur sillon avec patience et détermination.

Ce n’est pas l’acteur Harvey KEITEL, une fois de plus, qui nous démentira lorsqu’il affirme que "...chacun doit trouver ce qui marche pour soi et s’y tenir". Ni Jean GABIN, autre natif du Taureau, pour qui la constance et l’opiniâtreté vaut aussi pour l’amour, comme le relate le biographe André BRUNELIN à son propos : "Dès que Dominique entra dans la vie de Jean [Gabin], plus aucune femme n’exista pour lui...".

Voilà quelques traits de la dynamique des Taureau, qui seront à nouveau compensés par la logique du Signe suivant : les Gémeaux. Ceux-ci réagiront à la concentration et au flegme du Taureau, par une extrême ouverture. Multiples, plein de projets, de rêves, de passions, d’activités, les Gémeaux sont d’une excitabilité diffuse, conforme à la logique du cycle solaire qui atteint son maxima en cette saison. Le monde sera perçu pour les Gémeaux comme un vaste espace quasi illimité à explorer... Nous évoquerons donc en la décrivant un peu plus la dynamique printanière de fin de saison des Gémeaux dans notre prochaine article sur la ronde zodiacale...

Les Gémeaux

Durant le mois des Gémeaux : le jour croît et atteint son maximum en durée, la nuit, elle, est réduite à sa portion congrue, les forces du jour deviennent envahissantes...

Dans la logique naturelle du zodiaque chaque signe réagit au précédent en compensant, transformant son mode de rapport au monde spécifique. Par exemple, le Taureau réagit au très réactif et impulsif Bélier en tempérant ses emballements sans lendemain et ses ardeurs conquérantes. Dans la même logique, les Gémeaux réagiront à la concentration et au flegme du Taureau, par une extrême ouverture. Multiples, plein de projets, de rêves, de passions, d’activités, les Gémeaux seront d’une excitabilité diffuse, conforme à la logique du cycle solaire qui atteint son maximum en cette saison. Le monde sera perçu pour les Gémeaux comme un vaste espace quasi illimité à explorer.

Les Gémeaux plus multiples que doubles en réalité, nous surprendront par leurs multiples talents et facettes. Une image qui convient pour illustrer cette pluralité de centres d’intérêts et de facettes qui caractérise les Gémeaux est celle de l’habit d’arlequin. Observez les Gémeaux de votre entourage et peut-être serez-vous surpris par leur multiplicité. Pour appuyer mon propos, je prendrai pour exemple un personnage connu, natif des Gémeaux : Clint Eastwood. Avant de devenir le grand acteur et réalisateur que nous connaissons, Clint Eastwood a pratiqué un nombre de métiers aussi divers que maître nageur, instructeur militaire, acteur, réalisateur tout en s’investissant dans la politique et sans oublier de continuer de cultiver sa passion pour le jazz. Passion, très Gémeaux soit dit en passant, par l’infinie variété des possibles à partir d’un seul thème que permet ce style de musique. Ce sont là, à coup sûr, quelques talents parmi bien d’autres que ce personnage aux facettes multiples doit cultiver.

Le jour atteignant son amplitude maximale, l’excitabilité Gémeaux sera donc très diffuse, ce qui sera propice au déploiement d’une grande liberté et légèreté. Mobilité extrême de pensées, d’opinions, de désirs, d’humeurs... Les Gémeaux auront cette capacité de nous surprendre par leurs volte-face, leur manque de sérieux, leur humour, leur ouverture relationnelle. Ils détesteront la plupart du temps les systèmes de pensée trop rigides, les dogmatismes, préférant emprunter les chemins buissonniers davantage ouverts aux découvertes inattendues et aux surprises de l’instant.

Voilà donc quelques traits de la psychologie des Gémeaux... qui seront donc compensés par le signe du Cancer qui succède au signe des Gémeaux. À l’extrême ouverture, mobilité des Gémeaux, les Cancer réagiront par leur besoin de délimiter leur territoire, de construire un cocon pour se mettre à distance de tout ce qui peut être perçu extérieurement comme menaçant pour leur sécurité intérieure.

Autres articles dans cette rubrique :

Les Signes du zodiaque

| | Plan du site | Infos juridiques et copyright
www.astrologie-moderne.eu © 2009-2018. Réalisation : astroclic.net.